Vign_LTR_Feuille_rouge
Distinctions

Citoyenne d’honneur de la Ville d’Abilene (Texas), Adis Soriano, outre de nombreuses expositions individuelles, participe également depuis 1994 à de diverses présentations collectives ou biennales dans plusieurs pays.


Ciudadana de honor de la ciudad de Abilene (Tejas), Adis Soriano, aparte de numerosas exposiciones individuales, participa también desde 1994 en varias muestras colectivas o bienales en distintos paises.

La Visita inesperada, 2003
Vign_la_visita_inesperada,_wzk,_2003
Entrando en mi, 2007

Vign_en_moi_entrando_en_mi,_2003,_fd_jaune
Hespérides, 2007

Vign_fluir_hesperides_2007
La Mente, 2006
pt_vallarta_4
En Movimiento (détail)
pt_frise_en_mvt
Composicion laberintica 1
pt_composicion_laberintica_1
Principales Expositions Individuelles / Main Individual Exhibitions
pt_jugando_en_el_bosque


1994 Adis Soriano, Centro Cultural de Puerto Vallarta, Mexique
1995 Adis Soriano, Centro de Bellas Artes, Ajijic, Mexique
1996 Adis Soriano, Centro de Bellas Artes, Ajijic, Mexique
1997 Adis Soriano, Museum of Abilene, Abilene, Texas, USA
2001 Adis Soriano, Mi Pais, Centro Cultural Salvadoreno, Washington DC, USA
2001 Adis Soriano, Galeria Espacio de Artes, Ajijic, Mexique
2002 Adis Soriano, Washi zoo Kei, Haus der Kunst, Guadalajara, Mexique
2002  Exposition Internationale de Washi zoo Kei, Segayata Art Museum, Tokyo, Japon
2003 Adis Soriano, Compartiendo abstractos, Alliance Française d’Oaxaca, Mexique
2003 Adis Soriano, Tiempo de compartir, Alliance Française de Guadalajara, Mexique
2003 Adis Soriano, Homenaje a la Mujer, Chambre de Commerce, Guadalajara, Mexique
2003 Adis Soriano, Alliance Française de Cuernavaca, Mexique
2003 Adis Soriano, El ultimo suspiro, Alliance Française, Guadalajara, Mexique
2004 Adis Soriano, All about Happiness, Crashing Thunder Gallery, Gallup, New Mexico, USA
2004 Adis Soriano, En mouvement / En movimiento, Casa de Francia (Ambassade de France) Mexico, Mexique
2004 Adis Soriano, Horizontes, Vital Connection Gallery, Gallup, New Mexico, USA
2006 Adis Soriano, Galerie Tréchoise, Tulle, France
2007 Adis Soriano, Passages/Fluir. Centre Culturel Franco-Bissau-Guinéen (CCFBG), Bissau, Guinée-Bissau
2010 Adis Soriano. Le Chant Coloré. Bibliothèque de l'Ordre des Avocats. Cour d'Appel de Toulouse, France
2012 Adis Soriano. Colorfields en Armagnac. Condom (Gers, France) Art Boss.
2013 Adis Soriano. Le Temps retrouvé / El Tiempo reencontrado. MJC Gaillac (Tarn), France

2014 Adis Soriano. CroMologías. Sala Nacional de Exposiciones, San Salvador (El Salvador)

2016 Adis Soriano.  Lo Nuestro es pasar. Instalaciones, Pinturas, Altar de Muertos mexicano. Universidad de Valencia, Colegio Mayor Rector Peset, Valencia, España


Obra reproducida / Oeuvre reproduite : Jugando en el Bosque, Washi zu ki, 100X90, 2007

Contact : soriano.sarai@yahoo.com.mx


Arte, Adis Soriano, artistas latinoamericanos, artistas latinoamericanas, pintura, peinture art latino-américain, art Amérique latine, champ coloré, colorfield, washi zoo kei, artistas salvadorenos mexicanos, artistas mexicanas salvadorenas
, latin american artists latin america women artists

Adis Soriano y el Campo de Color / Adis Soriano and the Color Field Painting (2006)
pt_en_mvt_7
Adis Soriano et le champ coloré
Expressionnisme, abstraction, rythmes

par Gérard Teulière


« Seule est signifiante l’idée pure »

Barnett Newman

S’il est vrai que la plupart des propositions artistiques décisives de l’art moderne ont été formulées dès sa naissance à l’orée du XXe siècle, il n’est pas moins exact, comme l’exprimait George Kubler, qu’aucune séquence formelle n’a jamais été exclue par l’épuisement de toutes ses possibilités dans une série cohérente de solutions .

En ce sens, la peinture d’Adis Soriano, en particulier les séries géométriques ou expressionnistes abstraites, constitue un net renouvellement, à tout le moins une réappropriation à forte marque personnelle, de tendances picturales issues du milieu du XXe siècle, voire antérieures.

Comme on a pu dire -- à tort --  d’Olivier Debré qu’il était, en référence à Rothko ou à Newman, "le plus américain des peintres français", alors que son inspiration s’enracinait de fait dans le "jardin de la France" et  l'espace visuel de la Touraine baigné par l'énergie de la Loire, c'est avec une profondeur toute latino-américaine, empreinte d’une touche d’universalisme constructif, d'une certaine spiritualité indienne et de beaucoup d'universalisme conceptuel, qu'Adis Soriano investit des modèles semblant entretenir un lien formel avec les démarches artistiques proposées par l'école de New York  ou le minimalisme concret ultérieur, américain ou allemand, quoique les colorfield painters, aussi bien qu'Ellworth Kelly, Bincky Palermo ou Josef Alberts (Hommages au Carré, 1958-64), remontent en dernière analyse -- formellement s'entend -- à la source suprématiste des carrés sur fond coloré de Malevitch (1913-15).


(lire la suite ci-dessous, sous Word ou PDF)


Arte latinoamericano, artistas hispanoamericanas, artistas latinoamericanos, artistes latino-américaines, Amérique latine art, peintres, peinture, pintura, latin american painters artists, colorfield, campo de color, champ coloré, lateinamerikanische Malerei, Adis Soriano

Article complet Word (ou PDF + photos)
Le Chant Coloré XVI / El Canto del Color XVI, diptyque 60x60, acrylique s/ toile, 2012
Vign_lcc_diptyque_2012_2
Arte latinoamericano, artistas hispanoamericanas, artistas latinoamericanos, artistes latino-américaines, Amérique latine art, peintres, peinture, pintura, latin american painters artists, colorfield, campo de color, champ coloré, lateinamerikanische Malerei, Adis Soriano
Fenêtres (2003)
pt_en_mvt_10

Fenêtres

Combien de fenêtres tiennent dans l'oeil généreux d'Adis Soriano ? Des allèges donnant sur des paysages surnaturels faits non d'êtres animés mais plutôt de teintes diverses. Le nombre de lucarnes dépend strictement de la peinture. Certaines font voir un seul ajour, comme un oeil carré au mur, regardant un éventail de tons qui s'étalent depuis le bleu ciel jusqu'au rouge vif. Celle-là montre une croisée à l'intérieur d'une autre, comme une poupée russe. D'autres présentent des chassis patiemment ordonnés en files indiennes horizontales ou verticales, des boutonnières géométriques donnant sur des horizons jumeaux, comme si depuis la similitude colorée de ces paysages lointains, elles attendaient la venue magique de la couleur. tableaux faits non pour reconnaître les objets du monde figuratif, mais pour l'oeil, la beauté pudique de la ligne droite. Un ciel et une mers serties entre quatre angles, comme si l'encadrement de couleur faisait office de borne pour empêcher l'exubérance chromatique de se répandre et de dépasser la claire-voie naturelle du tableau. Deux rubans de boisé fleuri dont les vigies sont des bleus profonds leur barrant le passage par une rectitude toute saturnienne. Peu importe la façon dont Adis Soriano a disposé sa collection architecturale de fenêtres chromatiques : toutes sont de silencieux témoins de la frontière entre l'intérieur et l'extérieur, le noyau et l'enveloppe, une couleur et une autre.

Françoise Roy

Ci-contre : Série En Movimiento, mixte 100x80 (2003)
Casa de Francia, Mexico

Arte latino, arte latinoamericano, artistes latino-américaines, artistas latinoamericanas, pintura peinture lateinamerikanische Malerei painting latin america, latin american women artists, colorfield champ coloré

A Chromatic Zoology (1996)
Vign_Topos

 

 

 

 

 

 

 

  

 

A Chromatic Zoology
by Ana Paula Sanchez Cardona



Adis Soriano brings us to our paiting into a polychromatic world in which life arises as an irrepressible manifestation of earthly things, of the unfathomable journey of feelings and passion for vital processes. The simplicity granted by nature is the common denominator, a simplicity thas is not passive nor compulsive, but rather tears what is objectively visible, thanks to the iridescent nuance it uses. A profound exaltation of nature is represented, a nature taken in its primitive meaning, whereby flora and fauna refer us to an Edenic territory (...).


Ci-contre :
Carrera de Armadillos / Race of Armadillos (Course de Tatous)
Huile sur Toile (Diptyque), 90 x 160, 1996

Lire la suite : ci-dessous, format PDF


Arte artistas atinoamericanas, latin american women artists, artistes latino-américaines, art Mexique, Salvador, artistas mexicanas, salvadorenas, colorfield, champ coloré, pintura, painters, Malerei Lateinamerika

Complete text / texte complet
Adis, flowered-filled days (1997)
Vign_adis_soriano_mon_pays_ii_acrylique_1997_24x40
Flowered-
fill Days


by Jorge Esquinca

A true fablle springs from the paper and hues that Adis Soriano's patient fingers bring out in each one of her works, for our own delight. Nooks of a garden inviting us to look at them and recover, in swift sparkles, that original garden where innocence and a simple life were, at some time, possible.

All the things in it : stems, leaves, petals, corollas, birds, rabbits and snakes gather to shape small constellations. It is an open garden. A colour celebration (...).


(Lire la suite : ci-dessous, format PDF)

Ci-dessus : Mi Pais, 2001
(Consulat du Salvador, Washington)


Art Amérique latine, artistes latino-américaines, latin america women artists, pintura painting, lateinamerikanische Malerei, colorfield, champ coloré
Complete text (english)
Créer un site avec WebSelf
Gérard Teulière © 2010